Slideshow CK

Fil de navigation

ecotaxeReculade du gouvernement sur l'écotaxe

Il aura fallu une simple menace des patrons transporteurs routiers d'un blocage des routes pour que le gouvernement abandonne l'écotaxe, taxe poids lourds destinée à entretenir les routes et financer des infrastructures dédiées au rail ou au fluvial. Le manque à gagner sera ainsi à la charge du contribuable.
Puisque la méthode semble si bien marcher, l'idée d'un blocage des accès au tunnel du Mont-Blanc par les Associations et les Citoyens fait son chemin...heu..sa route.
Voici le Communiqué d'Environn'Mont-Blanc que l'ARSMB approuve:

Comité des usagers transports com com vallée de chamonix.

paysdUne  réunion s'est tenue en Mairie de Chamonix le 19 septembre 2014 en présence du Maire Eric Fournier, de M. Michel Payot, de M. Pierre Chappet, de représentants de la SNCF et de Chamonix-bus, d'usagers et des associations Environn'Mont-Blanc et ARSMB.

Deux points importants ont été abordés:

- Le projet ferroviaire à terminer dotant l'infrastructure de capacités nouvelles dont l'amélioation en alimentation électrique et le changement de signalisation devant amener à un train toutes les 30 minutes de Vallorcine aux Houches puis de Vallorcine à Servoz. Il s'agit également en aval de réinscrire l'amélioration de la ligne Saint-Gervais-La Roche sur Foron à l'horizon 2020.

- Le nouveau schéma transport du futur réseau Mont-Blanc Bus qui sera prochainement mis en concurrence et qui fera l'objet d'améliorations dans la qualité de service: respect des horaires, niveau des informations, accueil, fréquence et critères environnementaux. Présentation du nouveau produit "Urbanpulse" et de l'application Smart-city.

 

lyon-turin5122012Lyon-Turin : notre position

Depuis 1991 date de la création de l'association, nous nous sommes constamment battus pour le transfert modal sur les trains des marchandises et des camions en transit international dans nos vallées de montagne . A l'exemple de ce que font nos voisins suisses depuis quarante ans.
La catastrophe du 24 mars 1999 dans le tunnel du Mont-Blanc n'a fait que confirmer notre engagement en direction de cette solution du transfert modal. Nous avons donc défendu l'expérimentation d'autoroute ferroviaire en Maurienne (Aiton/Orbassano) décidée par le gouvernement de l'époque, tout en portant un regard favorable au rajout de la version fret au projet de liaison ferroviaire à grande vitesse du Lyon-Turin-voyageurs.

L'ARSMB a toujours soutenu ce projet ferroviaire de liaison transalpine à trois conditions:
1-qu'il s'agisse bien de donner la priorité à sa version fret.
2-que son objectif soit bien d'enlever les camions des vallées alpines, donc de celles du Mont-Blanc (Aoste et Chamonix).
3-qu'il se fasse dans le respect de l'environnement et l'accord des populations concernées par son tracé.

respeLe Conseil Général de Haute-Savoie incompétent

En 2011 et 2012, le Conseil Général décidait de ne pas appliquer l'écotaxe sur l'ensemble du département haut-savoyard et nos protestations étaient restées lettres mortes. Aujourd'hui le financement de projets en transports collectifs n'est pas assuré faute des recettes de la dite écotaxe. Et Christian MONTEIL, Président du CG 74 s"en prend à l'Etat de la façon la plus malhonnête qui soit.

Voici le courrier que nous venons de lui adresser :

La vérité sur l'éco-taxe

"EUROVIGNETTE, ECOTAXE, TAXE NATIONALE POIDS LOURDS."

  • De quoi s’agit-il ? (terminologie, définitions = sachons nous comprendre).
  • Ne pas confondre : T.N.P.L.(écotaxe) et Eurovignette.
  • Les cas particuliers :  la Haute-Savoie, itinéraire E25, A40 et RN205.

De quoi s’agit-il ?

  • Il s’agit du transport routier des marchandises par camions, trafic national et international effectué sur le territoire français.
  • La Taxe Nationale Poids Lourds (T.N.P.L. appelée aussi Ecotaxe poids lourds) et l’Eurovignette constituent le nouveau cadre fiscal national et communautaire relatif à la tarification de l’usage des infrastructures routières par le transport des marchandises . Elle concerne les Pl de plus de 3,5 tonnes, français et étrangers.
  • Cette nouvelle fiscalisation a pour but d’harmoniser les législations de chaque pays membres de la Communauté européenne sur la base de deux principes fondamentaux: l’utilisateur/payeur et le pollueur/payeur.
  • Chaque pays membre de l’Europe est en droit de faire payer à l’usager de son réseau routier une redevance sous la forme de péages et (ou) de droits d’usage tenant compte des coûts directs ( construction, entretien exploitation) et éventuellement des coûts indirects (pollution de l’air, bruit, engorgements…)
  • Les péages sont des modes de paiement basés sur la distance parcourue, le type de véhicule et sa norme Euro. Le droit d’usage (ou abonnement) correspond à une somme forfaitaire versée pour l’usage de l’infrastructure pendant une période donnée.

© Association pour le Respect du Site du Mont-Blanc - 2017

TOUS DROITS RESERVES

MENTIONS LEGALES - PLAN DU SITE