Slideshow CK

Fil de navigation

Pollution: les habitants du Mont-Blanc dénoncent des camions "tricheurs"

26 septembre 2017 15:57
AFP

1470605421829
Des élus et des association de la vallée du Mont-Blanc ont dénoncé mardi la fraude pratiquée par des camions sur leur système anti-pollution et réclamé le contrôle de tous les poids-lourds qui veulent emprunter le tunnel pour l'Italie.


Chaque année, environ 550.000 camions traversent les Alpes par le tunnel du Mont-Blanc, empruntant la vallée de l'Arve dont les habitants se mobilisent contre une pollution chronique de l'air.

Trois ministres, dont Nicolas Hulot (Transition écologique), sont attendus vendredi sur place pour des annonces sur ce dossier.


Afin de respecter les normes d'émissions polluantes, les poids lourds récents dits Euro 5 et 6 sont équipés d'un réservoir d'AdBlue, un liquide qui "aspire" le dioxyde d'azote (NOX), d'un coût d'environ 0,55 euros le litre soit quelques milliers d'euros par an. Quand ce réservoir est vide, le moteur ne peut plus démarrer.


"Afin de baisser leurs coûts, certains poids-lourds sont équipés d'un boitier, disponible à la vente sur internet pour moins de 100 euros", qui désactive le système d'arrêt du moteur, dénoncent les maires de Chamonix, des Houches, de Servoz et de Vallorcine, le député de cette circonscription de Haute-Savoie et deux associations (Inspire et ARSMB).


En Allemagne, où des contrôles sur ce point particulier existent, "20% des poids lourds en seraient équipés", affirment les signataires de ce texte.


"Les émissions supplémentaires liées à cette tricherie à l'AdBlue seraient deux fois supérieures à celles du dieselgate aux Etats-unis", ajoutent-ils, qualifiant ces fraudes de "AdBlueGate".


Selon Alain Nahmias, président de l'Association pour le Respect du site du Mont-Blanc (ARSMB), "les camions sans AdBlue sont comme des Euro 1 ou 2, et les NOX causent de l'asthme aux enfants et se transforment en ozone l'été".


Rappelant que les concentration en dioxyde d'azote dépassent tous les ans les valeurs limites dans la vallée de Chamonix, ils "demandent solennellement à ce que tous les poids lourds soient contrôlés au tunnel du Mont-Blanc".


"Il faut être draconien là-dessus et prévoir des sanctions dissuasives comme l'immobilisation immédiate des camions", a déclaré à l'AFP le député Xavier Roseren (LREM).

Les Articles sur le sujet : 

Sur France 3

Boursorama.com 

 

leblanc

sclaeConseil communautaire du 25 novembre 2014
MOTION POUR UNE APPLICATION DU P.P.A. ARVE ET DE L'ARRETE INTERPREFECTORAL DU 18 JUILLET 2014 EFFECTIVE ET CONFORME AUX ENJEUX DE SANTE PUBLIQUE

Le Plan de Protection de l'Atmosphère de la Vallée de l'Arve, adopté en février 2012, a fait l'objet d'une adaptation bienvenue durant l'été 2014 par la voie d'un arrêté interpréfectiral du 18 juillet 2014 qui permet la mise en oeuvre d'une mesure d'interdiction temporaire de circulation des P.L. de transit les plus polluants circulant dans la vallée de l'Arve.

Cette mesure qui avait été inlassablement réclamée par les élus, les associations et les acteurs responsables du territoire, est de nature à réduire les niveaux de pollution atmosphérique subis par les territoires et les populations qui l'habitent puisque la capacité polluante de ces euro 3 est incomparablement plus forte que celle des P.L. de construction plus récente.

L'arrêté en question permet, conformément à son article 3.1, la mise en oeuvre de cette mesure « dès l'atteinte du niveau alerte – 1er niveau de mesures d'urgences, sur constat de dépassement sur au moins un des trois bassins d'air concernés ». La vallée de l'Arve subit depuis le dernier week-end un épisode de pollution manifeste puisque le niveau d'alerte a été déclenché dimanche et que cette alerte a été confirmée dans les faits (relevés de mesures) lundi et mardi : si bien que le niveau de pollution a dépassé les 80 microgrammes/ m3 hier à Chamonix et le seuil des 100 microgrammes ce matin à Passy, sans que n'ait été initié par l'autorité administrative le moindre engagement pour la réduire, en application des ses prérogatives.

Une conférence se tiendra à l'Agora à Bonneville le 18 décembre de 14h à 17h organisée par M. Marc Gindre professeur au lycée Guilaume Fichet.

Plus de précisions dans la rubrique "agenda" "Evènements à venir".

Après le "festif" le "durcissement".

250 personnes sur les vélos dont des enfants, 300 au rassemblement place Charles Albert à Sallanches ont répondu à l'appel de l'ARSMB pour sa manifestation automnale. Le cortège s'est dirigé à l'aire de régulation des poids lourds à Passy, sans incident, sécurisé par la gendarmerie nationale. La manif se voulait festive, elle l'a été, grâce notamment à la présence de familles et aux animations présentes, le coq géant d'Afozic et le groupe percussionniste "Bazoukabidons" rencontrant un vif succès.

Festif oui, même si le coeur était davantage à l'indignation et à la révolte après l'annonce toute fraîche venue du ministère d'abandonner purement et simplement l'écotaxe (voir article en rubrique "alternatives"). Une vraie claque dans "la gueule" et le dénouement de 10 ans de travail et d'espérance à l'encontre d'un report modal devenu utopie. Le gouvernement dit socialiste fait donc le choix de la poursuite du tout routier au mépris de l'intérêt général et de la demande de plus en plus forte et généralisée du changement de politique des transports, changement salvateur des vallées alpines engorgées et polluées.

Qu'à cela ne tienne: L'automne et l'hiver seront moins festifs et moins consensuels , le blocage des routes semblant valoir décision politique. Nous en userons, dans le style politiquement moins correct, en quelque sorte désobéissance civique mais légitime. D'autant que les Maires du pays du Mont-Blanc, Sallanches, Passy et Domancy, comme le représentant de ceux de la vallée de Chamonix ont apporté un soutien sans appel à notre action. Comme celui de l'appui de plus en plus fort d'autres Associations amies, Environn'Mont-Blanc et d'autres instances militantes.

Alors merci à tous les participants et.....à tout bientôt.

  • manifaa
  • manifab
  • manifac
  • manifad
  • manifae
  • manifaf
  • manifag
  • manifah
  • manifai
  • manifaj
  • manifak
  • manifal

plainte appelRecours d'une décision de classement sans suite prise par Monsieur le Procureur de la République d'ANNECY le 6 juin 2012

© Association pour le Respect du Site du Mont-Blanc - 2017

TOUS DROITS RESERVES

MENTIONS LEGALES - PLAN DU SITE

une réalisation WATOOWEB